Le nouveau codex SVTA

Voilà quelques semaines, l’OSAV (office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires) a convoqué tous les acteurs de la vape à participer à une table ronde dans le but de créer une auto-régulation.

Nous (la SVTA, dont je suis le représentant romand) sommes donc allés à Berne écouter et voir ce qu’il est possible de faire. S’en est suivis une série de réunions dans laquelle l’OSAV nous demande de ne pas vendre de vape aux mineurs alors que dans certains cantons, on a le droit de vendre du tabac aux enfants – à Genève notamment.

Si sur le principe nous souhaitons adopter une attitude responsable, nous ne voulons pas que les règles qui régissent un produit servant à arrêter de fumer soient plus restrictives que les règles qui régissent le tabac. En Suisse Romande, selon le monitorage Suisse des addictions, plus d’un jeune sur six entre 15 et 17 ans fume.

Tout n’est pas encore joué, on est en cours de discussion mais en attendant on a remis notre codex à jour.

Bref, voici le Codex SVTA et le Communiqué de presse  qui s’y reporte

A noter également que actuellement la mode est que chaque canton se mette à réglementer la vape comme s’il s’agissait d’un produit du tabac. A Genève par exemple, alors qu’il est légal de vendre un paquet de clope à un gosse, depuis qu’on a enfin le droit de vendre des e-liquides avec nicotine il devient soudainement urgent de protéger nos chères têtes blondes contre les méfaits de la vape. De quoi vous donner envie de vomir quand on sait que le tabac tue 9500 personne en Suisse chaque année et que la vape n’a jamais tué personne à ce jour, malgré 40 millions de vapoteurs de par le monde et 13 ans de recul.

Si vous souhaitez agir pour défendre vos droits de vapoteurs tant qu’il est encore temps – par exemple pour avoir le droit de tester vos jus en boutique, ce qui ne saurait être toléré longtemps si on en crois les projets de loi – vous devriez alors rejoindre Helvetic Vape, l’association Suisse des vapoteurs.

Plouf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*