Coil inox

J’ai reçu depuis quelques jours du fil INOX 316L en stock, mais des bobines énormes, achetées au kilo et impossibles à vendre. Je pensais les utiliser pour moi et j’en aurais jusqu’à la fin de mes jours. Mais je viens de trouver les petites bobines sympa en néoprène, environ 5cm de diamètre intérieur – c’est très bien des bobines larges parce que quand on déroule le fil, il ne fait pas le tire-bouchon à s’emmêler dans tous les sens. Et c’est super rapide à bobiner. Du coup, j’ai des bobines INOX à la vente, va bien ! 4.90 CHF la bobine, sauf le 0.1mm où je mets 30m pour le même prix – on l’utilise tressé et on en consomme un paquet.

Pourquoi de l’INOX et pas du Kanthal ?

Le kanthal, j’en ai aussi, bien sûr. Pour faire court :

  • Pour des mod electro, avec des résistances en dessus de 0.5 ohm, mettez du Kanthal
  • Spécialement sur des drippers bien ouverts, sur meca, on cherche à baisser la résistance à 0.2 voir plus bas. A ce moment l’INOX devient vraiment mieux.

L’INOX est deux fois moins résistif que le Kanthal. Donc vous avez un coil 2x plus léger, qui chauffe 2x plus vite pour la même résistance. En INOX, un simple double coil en 0.6 mm va très vite descendre à 0.1 ohm. Donc plus besoin de faire des coils massifs. Ce sera plus facile à enfiler dans le plot, vous pouvez tresser à loisir, bref que du bonheur pour l’ULR.

On peut aussi mixer Kanthal et INOX, par exemple avec un clapton dont le tour est en Kanthal et l’âme en INOX. Ou avec un staged coil, une tresse de Kanthal qui diffuse et un brin d’INOX qui chauffe. Mais si on veut rester simple, ça marche aussi très très bien. Un autre avantage, on peut faire pour la même résistance 2x plus de tours et donc doubler la surface de chauffe.

 

Bobines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*