Comment débuter

Qui a jamais pensé qu’arrêter de fumer pourrait être « fun » ?

Les conseils de Fumerolles pour bien débuter :
– Faites vous plaisir. La vape n’est pas une punition.
– Goûtez les e-liquides avant de les acheter.
– N’ayez pas peur de la nicotine. Vous la supprimerez plus tard, dans un second temps.
– Vapotez préventif, avant d’être en manque.
– Investissez dans du matériel réglable

Fumerolles, spécialiste de la cigarette électronique à Lausanne, est là pour vous aider. N’hésitez plus, prenez un moment et venez discuter, boire un café et poser des questions.

Faites vous plaisir

Ne vous contentez pas d’un truc « qui devrait suffire ».  Au prix actuel du tabac, vous retrouverez vite votre argent. La sensation de vape doit être agréable, il faut que vous aimiez vapoter, que vous sentiez la vapeur de façon intense et douce quand vous tirez une taff, que ce soit une récompense plus grande que la clope.

Ne vous mettez pas la pression. La vape ne devrait pas être une question de volonté, ça doit se passer tout seul, naturellement, avec plaisir. Soyez curieux, testez le truc comme un gamin qui reçoit un nouveau jouet. Si vous avez encore envie de fumer, fumez mais réagissez : Testez un taux de nicotine plus élevé, vapotez plus souvent, offrez vous du matériel plus plaisant et plus puissant, essayez d’autres arômes.

Gouter les e-liquides avant de les acheter

Tout vapoteur régulier vous le dira : Il a un carton plein de vieux jus qui traînent, qu’il ne vapote plus ou qu’il n’a peut-être même jamais vapotés. Pour bien des gens, trouver le e-liquide qui fait « Yeah ! » n’est pas facile. Il existe forcément, il existe des milliers de e-liquides sur le marché. Mais on ne peut pas savoir à l’avance quels sont nos goûts. Nos goûts évoluent. Souvent, un vapoteur a 2 ou 3 e-cig sur lui en permanence pour pouvoir varier les plaisirs.

Ce qui compte, c’est que la vape soit une récompense, pas une punition. Prenez le temps qu’il faut mais ne vous contentez pas d’un arôme pas bon.

N’ayez pas peur de la nicotine

Le tabac tue, pas la nicotine. Pas aux doses qu’on vape.

Le danger du tabac, c’est avant tout le goudron (cancer), les monoxyde de carbone (problème cardiaque),  l’arsenic, l’amoniaque, etc …

La nicotine n’est pas cancérigène, elle est « juste » addictive. On est tous différents, certains fumeurs sont plus accro au geste qu’à la nicotine. Mais pour une grande majorité des fumeurs, vapoter avec une bonne dose de nicotine est une grande aide au sevrage tabagique.

Ce qui compte est de ne plus fumer. A la longue, de nombreux vapoteurs baissent leur taux de nicotine naturellement. Si c’est imporant pour vous, accordez-vous un à deux ans puis réduisez la nicotine progressivement. Si l’envie de clope revient, remontez immédiatement le taux. Il n’y a plus d’urgence dès lors que vous avez éliminé le tabac.

Dosage :
Le plus souvent on trouve des liquides à 18, 12, 6 et zero mg de nicotine par ML. Enfin pas encore en Suisse, mais en France par exemple. Testez ces dosages et voyez quel taux le plus élevé ne vous agresse pas la gorge. Plus vous vous vapotez haut en nicotine, moins vous risquez de manque et moins vous aurez besoin de tirer sur votre e-cig. Si vapoter vous irrite la gorge, testez un dosage plus faible.

Vapotez préventif

Si vous attendez d’être en manque pour vapoter, vous aurez envie d’une clope. C’est pas bien. N’attendez pas, vapotez préventivement, régulièrement, souvent, avant d’être en manque. La clope est hyper efficace. En 30 seconde la nicotine est au cerveau. Avec la vape, il faut compter entre 5 et 15 minutes suivant le matériel pour que la nicotine fasse effet. En s’y prenant à l’avance on évite l’envie. Les pics nicotiniques renforcent l’addiction. Le fait d’être toujours légèrement nicotiné déconditionne le cerveau à nos habitudes de fumeur et nous aide à progressivement éliminer la nicotine.

Investissez dans du matériel réglable

Lorsque j’ai arrêté de fumer pour la première fois, tout seul et à la dure, ce qui me manquait le plus était les inspirations profondes. Je respire trop souvent juste par le ventre et j’ai besoin de régulièrement prendre une grande bouffée d’air. Donc je vape « ouvert ». Quand je tire une taff, c’est plein poumon, 3 litres de vapeur d’un coup. Et il faut les watts qui suivent sinon ça n’a aucun goût. Mon copain Pascal est asthmatique. S’il tire une taff de ma e-cig, il s’étouffe. Il préfère une vape moins volumineuse, mais dense et goûtue. Il prend la vapeur en bouche avant de l’inhaler. C’est pas quelque chose qu’on devine à l’avance. Au début on vape comme sur une clope, puis ça change avec l’expérience et l’habitude. Mon conseil est donc : achetez une cigarette électronique réglable, autant question batterie que question entrée d’air. Elle vous conviendra plus longtemps et vous permettra de trouver votre vape en essayant divers réglages.

 

2 réflexions au sujet de « Comment débuter »

  1. Excellent! Je vais conseiller cet article aux débutants! Concernant mon asthme, il faut dire qu’il s’est considérablement amélioré depuis que je vape…

  2. Merci !
    A vrais dire j’aurais pu utiliser un prénom fictif, c’était juste pour dire qu’on est tous différent et que ce soit par gout ou en raison de notre physiologie, chacun doit trouver sa vape et c’est quelque chose de personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*