La vape, c’est coton

Une bonne part de l’art du reconstructible, c’est de mettre le bon coton de la bonne manière. Dans les tank, il faut que le coton soit assez aéré pour assurer une bonne capillarité et en même temps il faut qu’il y en ait assez pour que ça ne coule pas. Bref il faut le juste milieu. Dans un dripper, c’est moins critique mais il faut quand même ne pas trop en mettre tout en remplissant le coil. Il faut que le coton coulisse facilement dans le coil mais qu’il touche de tous côtés. Ne surtout pas bourrer et compresser le coton. On dit qu’il faut une fibre bio,non traitée et surtout non blanchie au chlore. N’importe quel coton peut fonctionner, j’ai même eu vent d’une galère – zut, plus de coton – qui a fini avec du PQ. Attention aux goûts résiduels 🙂

3 produits très réputés sortent du lot, clairement. Le plus ancien – il existait avant la vape – est le Koh Gen Do. C’est une marque de cosmétiques japonaise qui produit des carrés de ouate démaquillants d’une qualité incroyable. Les Japonais sont vraiment les maîtres du coton. Le Coton Bacon, lui, est réalisé à base de coton cardé (aussi nommé coton écru) mais qui a reçu un traitement spécifique pour la vape pour le rendre propre et hydrophile. La Fiber Freaks, elle, n’est en réalité pas du coton mais une fibre de cellulose qui est le principal composant du coton. Ces 3 produits sont excellents.

Pour juste enfiler un bout de mèche vite fait sur un dripper,  je préfère le Koh Gen Do à cause de sa simplicité d’usage.

Parce qu’il est « so puffy » – super aéré – avec une capillarité extrême et un volume imposant, quand j’ai 30 secondes de plus je prends la Fiber Freaks densité 1. Spécialement quand c’est pas évident d’assurer une bonne capillarité.

Enfin le coton Bacon, lui, est le seul « USP Grade », c’est à dire qu’il a passé tous les tests sanitaires possibles. Il est plus long et donc on peut réaliser plus facilement de longues mèches, il est plus dense aussi et convient mieux que les autres pour faire des mèches en forme de ficelle.
coton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*