SKULL box

Présentation

La Skull box, c’est artisanal. Mon « petit » frère Julien Michel, à qui j’ai offert son premier reconstructible, a croché sur la vape comme un geek et, amoureux de la hexohm box, s’en est inspiré pour faire sa propre box, juste pour le fun. Bien que similaire à la hexohm, il a fait le dessin, commandé le boitier, commandé les composants, l’a fait peindre par un artisan en duracoat, assemblé et soudé avec ses petites mimines. Je vous dis pas comme je suis fier. Il a fait 10 box et elles ont toutes de petites différences dans la peinture qui font qu’elles sont toutes uniques. Le duracoat est vraiment très intéressant du reste. C’est ce qu’on utilise pour les armes à feu : une peinture résistante aux températures extrêmes, aux chocs. Elle est soyeuse et douce au toucher, c’est un bonheur.

boxJM.2

A l’intérieur, pas de chipset spécifique et compliqué mais un simple convertisseur de voltage, le okl2-T20. Autrement dit une technologie basique, sécurisée, éprouvée et qu’on retrouvera/changera facilement dans 35 ans quand il aura finit par rendre l’âme. Durable, comme le reste. Pour les réglages, un potard sur le côté permet de varier entre 4 et 6 volts.

boxJM.3

Conclusion

Je ne suis pas du tout objectif, c’est la box de mon frère à moi que j’aime. Au début, c’est un peu déroutant parce qu’il faut faire un coil plus haut qu’avec mon habituel Meka mod. Donc j’ai des ato pour mes tubes et d’autres ato recoilés pour cette box : 0.3 ohm minimum, mais 0.5 ça envoie déjà du bois (70W). Pour pouvoir en profiter pleinement, un tank serait dommage alors j’ai choisis d’y monter l’aeronaute avec un loose clapton en kanthal. Inutile de dire que ça dépote. Bon, bref il faut modifier la façon de faire son coil mais mis à part ça c’est une box durable, solide, agréable en main, qui dépote, qui a de l’autonomie, tout ça.

Après vous avoir bien mis l’eau à la bouche, je dois préciser qu’il ne reste qu’une seule et unique box à vendre et que c’est à Lausanne, chez Fumerolles qu’elle se trouve au prix de 165.- CHF. Ne traînez pas.

Accu en série VS accu en parallèle

Si on place plusieurs accu « stackés » (l’un sur l’autre) ou en série (l’un à côté de l’autre mais chaînés par le câblage), on double le voltage mais on conserve les mêmes ampères. Dans cette config, le positif du premier accu est relié au négatif de second. Typiquement pour la vape, ça donnera genre 8 Volts et 20 Ampères.

Si on place les accu en parallèle, c’est à dire que les deux positifs sont couplés et les deux négatifs aussi, on double l’ampérage mais on ne touche pas au voltage. Donc pour les mêmes accu que dans l’exemple au dessus, 4 Volts et 40 Ampère en continu.

Avantage des accu en parallèle (sur box meca, comparé à une box en parallèle)

  • Comme on double les ampères, on peut descendre dans les ohm. Typiquement selon Mooch un bon accu envoie 20A, au delà c’est risqué. Ce qui veux dire 0.2 ohm. Avec 2 accu en parallèle, on peut descendre à 0.1 ohm sans outrepasser la sécurité élémentaire qui consiste à respecter les consignes. Pour les fous dans mon genre qui aiment vérifier la limite en la dépassant, un petit éclat de défis dans la prunelle et les cheveux en bataille, on peut tabler sur la sécurité du « pulse », c’est à dire 0.1 ohm avec un seul accu et 0.05 avec deux. Les plus intrépides se basent sur la température du mod, si l’accu fonds ça doit chauffer à plus de 100 degrés, ça va se sentir. Forcément, c’est plus risqué parce que si le mod s’enclenche dans la poche, on est plus en pulse mais en continu.
  • Comme on peut descendre dans les ohm, on peut faire des gros nuages et du porn coil, c’est trop cool !
  • On double l’autonomie, mais ça c’est idem en parallèle ou en série

Avantage des accu en série sur meca :

  • On monte très vite dans les watt. Si on reprends la loi de ohm, le wattage se calcule comme ça : volt x volts / ohm. Donc à 4 volts (accu seul ou en parallèle) et un coil de 1 ohm, on a 16 watt. Avec 2 accu ça fait 8 volts, donc 8 x 8 / 1 = 64 watt. Si si, vous avez bien lu, 1 ohm = 64 watt avec des accu en série.
  • Un coil « simple » va envoyer grave. On peut retourner au kanthal sans soucis, plus de diesel, plus de coil gigantesque, c’est petit et ça chie. On peut augmenter la surface de chauffe en augmentant le nombre de tours.
  • On double aussi l’autonomie à puissance égale, bien sûr, sauf qu’on aura tendance à monter en puissance donc perdre en autonomie.

Avantage des accu en série sur une box meca  régulée (genre la SKULL box, oh yeah !) :

  • Sécurité : Les accu en série sur meca pur, c’est dangereux. Le type qui comme moi fait son petit coil inox à 0.13 ohm sur tank parce qu’il est habitué au meca qui envoie, s’il met son ato déjà monté sur sa nouvelle box toute belle, il se prends 490W dans les dents. Au mieux il fait un vilain dry hit, au pire ça fait boum boum, mon coeur fait boum. Un crétin a défrayé la chronique récemment avec une Noisy Cricket en s’explosant la tronche. Un meca régulé comme la SKULL, c’est max 20A. Pas d’accident donc, mais une série de coupures qui vont protéger les accu, le mod et le vapoteur.
  • Qualité de vape : ne me demandez pas pourquoi, mais vaper en meca régulé ou en électro, ça n’a pas tout à fait le même gout. Je suppose que le meca régulé a un courant très lisse, stable et doux alors que l’électro, c’est des variationset des coupures.
  • Simplicité : on retourne à des coils tout con, tout simple genre kanthal 0.3 et ça vape vraiment bien.

 

2 réflexions au sujet de « SKULL box »

    1. Hello
      C’est une bonne question, ce que je peux dire c’est que c’est similaire à une hexohm, mais en mieux question finitions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*