T-Juices

Avant de vous parler des nouveautés, il faut tout de même que je parles des classics.

T-Juices, une gamme de liquides produits par Cut Ice, offre toute une palettes d’arômes allant du classique au spécial. Ce sont quasi tous des arômes « modérément complexes ». Comprennez par là qu’il n’y pas d’arôme simples comme fraise, banane ou cassis, mais qu’il y a en général au minimum deux arômes distincts.

Les concentrés

T-Juice a ce très gros avantage de proposer tous ses arômes soit en « prêt à vaper », soit en concentré. Le concentré se prépare avec environ 15% de concentré et 85% de base.  On peut varier suivant les goûts. Comme en Suisse de toute manière la nicotine est encore interdite à la vente, de nombreux  vapoteurs achètent la base, la nicotine et les arômes séparément et font leur mélange eux-même. Il y a 3 avantages à ça :

  • Le prix de revient est environ divisé par 4
  • Vous dosez la nicotine très précisément selon vos besoins. Celui qui souhaite baisser le taux peut descendre mg par mg, progressivement. Si vous passez d’un atomiseur serré à un dripper très ouvert, vous pouvez adapter le taux de nicotine en fonction du matériel
  • Vous faites le dosage PG / VG que vous voulez. Si vous aimer une vape douce et onctueuse, vous pouvez mettre plus de VG. Au contraire si vous souhaitez un arôme plus percutant et vif, plus de PG sera ce qu’il vous faut.

Avec des arômes alimentaires simples, il est souvent difficile d’obtenir un bon résultat. Avec un concentré T-Juice, vous avez directement la qualité du liquide « normal » sans avoir besoins de tester des recettes. Je ferai un article plus détaillé sur le « diy », c’est pas vraiment le sujet m’enfin … Les concentrés c’est bon !

Red Astair

Sur ce coup ci, T-Juice a fait très fort. Cet arôme de fruits rouges mentholé est devenu un standard de la vape, il est très largement copié mais reste une référence. Le cassis est probablement le fruit qui ressort le plus. Personnellement j’aime vapoter ce jus entre 3 et 6 mg de nicotine, de cette façon le fruit est bien présent et l’arôme est soutenus par ce petit épice qu’est la nicotine. Pour les concentrés, pas besoins d’attendre très longtemps, perso je le vape après 24h.

Jack the Ripple

Indéfinissable, Jack est un liquide étrange. Pas qu’il soit spécial comme certains jus exotiques au concombre, au piment ou que sais-je. Il est rond, doux, un peu crémeux, un peu fruité, un peu tabac peut-être. Avec sans-doute un fond de framboise et de biscuit. Mais si vous demandez à 50 personnes de dire ce qu’il y a dans ce jus, vous aurez 50 réponses différentes. Il faut l’essayer, c’est le seul moyen de se faire une idée.

Colonel Custard

Le colonel est une crème vanille qui tourne au caramel avec le temps et l’oxydation de la nicotine. Il se marie très bien avec une pointe de café ou autre. Ce n’est pas le plus crémeux des custards, on a pas l’impression de sentir du diacétyle en plaque comme avec pas mal de liquides US. Sans être exceptionnel – il n’a pas 15 strates d’arômes qui se juxtaposent l’une après l’autre, il passe très bien. C’est un de mes 3 all day avec Jack et le banana’s Rider.

Black & Blue

Le Black & Blue est officiellement un mélange de blackberry (mûre) et de blueberry (myrtille). A vrais dire c’est un arôme frais et puissant où dominent l’absinthe et le réglisse, sans en être. Très enrobant sur le palais, ce gout ne laisse pas indifférent : on aime ou on déteste. Moi j’adore, mais ce n’est pas un arôme que je peux vaper en continus. Je l’apprécie occasionnellement pour ce qu’il est : un truc étrange et dépaysant. Ce n’est pas un all day, mais c’est un très bon jus pour se changer les papilles et passer un bon moment.

TY4

Le TY4 est probablement la variante T-Juice du célèbre RY4, un tabac caramel de Ruyan. Le RY4 est un standard de la vape et vous en trouverez chez de nombreux fabricants, à chaque fois un peu différent. En général ça va du fade au pas bon. De ceux que j’ai testé le TY4 de T-Juice est le seul du genre qui trouve grâce à mes papilles : il est beaucoup plus rond et moins amère que les autres variantes que j’ai testées. Franchement à mettre entre toutes les pattes, c’est très rare qu’il déplaise.

Les fuités

  • Jacques Le Mont :Petit jeux de mot sur « lemon », ce jus porte bien son nom. Un citron tout à fait sympathique et frais.
  • Tangerine Dream, lui, est un arôme mandarine à conseiller aux amateurs de fruité.
  • Le Strawberry est un des rares arômes simples de la gamme : Une fraise, très réussie.
  • Melipona : une vanille simple et subtile, sans crème.

Les tabacs

Je ne suis de loin pas un grand spécialiste des tabacs. Le vapoteur qui recherche ce type d’arômes est en général très pointilleux et recherche un truc très précis. T-Juice a toute une collection de tabacs et le mieux est encore de venir les tester.

  • Gold and Brown : Un mélange de tabac brun et blond, rond, doux et très légèrement sucré, équilibré
  • Virgin Leaf : Un tabac blond et doux
  • USA Silver : Tabac blond américain, assez typique.
  • UK smokes: Un tabac blond avec une pointe de Burley, plus racé que le précédent et plus sec
  • Cubana : Plutôt racé, ce tabac de type cigare convient très bien à de forts taux de nicotine.

Les insolites

  • Vamp Vape
  • Green steam
  • High Voltage

Ces trois derniers nécessitent un bon step pour s’équilibrer un peu. Ils sont spéciaux, c’est le moins qu’on puisse dire. Pour les amateurs de sensations étranges.

 

 

2 réflexions au sujet de « T-Juices »

  1. Macérats: mauvaise idée car si les huiles des plantes se retrouvent dans ton jus bonjours la cata dans les poumons, dixit un copain chimiste. Maintenant vous savez !

    1. Je suis d’accord avec toi tmx, le macérat représente plus de risques théorique qu’un arômes de synthèse. Ceci dit c’est comme pour tout, une question de seuil. On peut inhaler une certaine quantité d’huile, c’est le cas si tu fais de la friture par exemple (pour preuve que l’huile passe dans l’air, regarde ta hotte de ventilation), et ne pas en mourir. Il y a une marge, on peut inhaler une petite quantité de matière grasse et les poumons arriveront à la résorber. Passé un certain seuil, tu vas choper une bronchite lipidique voir même crever. Il y a une histoire, je ne sais pas si c’est vrais, un type aux USA aurait vapoté du beurre et en serait mort. On a quasiment pas de recul au sujet des macérats en vape (ou décoctions, ou EPS, ou autre) donc il faut être très prudent et conscient du danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*