Test de Fused Clapton sur un Squape

Hello

Suite à une discussion sur le forum vape romandie où Zyclope disait qu’un clapton ne passe pas dans le Squape, j’ai fait un petit Fused Clapton vite fait.

2 brins d’INOX 0.3 mm avec un brin d’INOX 0.1 enroulé autour. Les brins de 0.3 chaloufés avant pour les détendre et les rendre bien droit, comme d’hab. Amorcé le clapton à la main, en fait enroulé vite fait quelques tours pour que ça tienne bien ensemble, puis mis les 3 fils dans la visseuse et tourné.
Je craignais que ce soit un peu galère avec un fil si fin. C’est vrai que le résultat n’est pas parfait et absolument régulier, vu la finesse du fil il ne faut pas compter sur l’épaisseur pour guider le geste, mais le résultat est finalement tout à fait utilisable et ça vape très bien alors tant pis pour les irrégularités.

Ici, j’ai monté ce fil dans un Squape R avec une base W avec un tournevis de 3mm, 4 tours pour un résultat de 0.34 ohm. Aucun problème pour fixer ce fil dans l’ato, il reste fin malgré qu’il y ait 3 fils. J’ai utilisé de la Fiber Freek densité 1 pour assurer la capillarité.

J’ai testé ce montage avec Bob, mon dernier DIY qui contient des arômes mojito, eucalyptus et encore un truc, il faudra que je relise mes notes. Comparé à d’autres montage avec le même jus, ça fait une vape tiède, peu sucrée, les arômes sont présents et ça crépite bien. Sympa comme rendu.

fused_squape

2 réflexions au sujet de « Test de Fused Clapton sur un Squape »

  1. Les petits fils font ressortir les arômes subtiles. Les gros fils font exploser les arômes principaux. Le clapton est intéressant pour ressentir les petites choses fines mais idéalement il faudrait le doubler avec un gros fil qui chauffe fort pour faire un staged clapton. Après, il n’y a pas qu’une seule façon de faire et du moment qu’on s’amuse, qu’on a du plaisir, tout va bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*